• Alpha Dog

Instinct canin - Le NON, ce terrible mot à proscrire de l’éducation…

Cet article a été rédigé et appartient à Elizabeth Morel, Spécialiste de la psychologie canine et propriétaire d’Instinct Canin. Nous vous proposons sa lecture car les propos tenus sont adéquation avec nos valeurs et nos méthodes de travail. En aucun cas nous ne nous approprions son travail. Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir la page Facebook d'Instinct Canin.


Nuire aux apprentissages, créer de mauvaises associations et détruire la relation ne sont que quelques une des faussetés qui sont actuellement propagées pour donner au mot ‘’non’’ sa mauvaise réputation…. Le ‘’NON’’ est devenu un mot proscrit par plusieurs, un mot synonyme d’incompétence et associé aux mauvais éducateurs. Le ‘’NON’’ est devenu un mot qu’on devrait totalement bannir de notre langage si on veut développer un chien sain…. Le terrible ‘’NON’’, un mot qui nous renvoie à des émotions, à des perceptions, mais à très peu de véritables informations. Alors démystifions et clarifions enfin cette fameuse notion.


C’est à moi, humain, de faire en sorte que l’animal que j’ai choisis de faire entrer dans ma vie s’adapte bien à mon environnement et ma société, société qui n’est naturellement pas la sienne. Comme tout être grégaire, nos chiens ont besoin de leur entourage pour faire l’apprentissage des lignes de conduite, de ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Alors lorsqu’on sort un chien de sa fratrie et qu’on le ramène avec soi à la maison, c’est à nous que revient l’entière responsabilité de son éducation et de son évolution (c’est à nous que revient cette magnifique mission!).


L’humain devrait être une référence fiable pour son animal. En fait, le propriétaire devrait être un peu comme le GPS de son chien! Comme un GPS qui nous indique à quel coin de rue tourner AVANT d’y être arrivée plutôt qu’une fois dépassé, le propriétaire devrait être au-devant des besoins et des comportements de son chien en lui montrant la bonne voie à prendre AVANT qu’il emprunte la mauvaise. Si on guide son chien vers les choses constructives plutôt que de le laisser tendre vers les choses destructives et négatives, la vie pour les deux partis sera ainsi beaucoup plus positive!



Cependant, malgré tout le temps passé à diriger son chien vers les bonnes actions, malgré tout le temps passé à guider son chien vers ce que l’on veut plutôt que ce que l’on ne veut pas, malgré tout le temps passé à offrir du succès au chien dans ses expériences et ses apprentissages, il viendra assurément un moment ou le chien prendra un mauvais tournant… Il serait utopique de penser que nos chiens ne vont pas essayer de prendre une autre voie que celle qu’on leur propose à un moment ou à un autre de leur développement. Il ne faudrait pas perdre de vue que le chien est un être vivant doté d’émotions et d’envies qu’il voudra forcément suivre à un jour ou l’autre de sa vie. Et comme tout propriétaire sait, le chien a la capacité de faire à sa tête et de refuser d’écouter! Alors prétendre que récompenser les bons comportements et ignorer les mauvais est ce qui vous offrira le parfait compagnon est vous enligner dans une très mauvaise direction. En fait, prétendre que le ‘’Non’’ devrait être proscrit de l’éducation et de votre communication revient à vous faire prendre le champ complètement!

Imaginez un peu si nos GPS ne nous avisaient jamais lorsque nous ne sommes pas sur le bon chemin… Fort probable qu’ils finiraient à la poubelle! Et bien nos chiens ont besoin d’un guide pour naviguer à travers notre société en toute sécurité. Et parfois, le rôle d’un bon guide est de faire comprendre qu’une avenue n’est pas celle qui doit être empruntée.


Dans tout ce débat, il serait bien de rappeler que le ‘’Non’’ n’est pas synonyme de frustration, le ‘’Non’’ n’est pas violent et n’est pas souffrant. C’est simplement un moyen de signifier à notre compagnon qu’il est partie dans la mauvaise direction. En réalité, dire ‘’NON’’ à son chien quand il est nécessaire de le faire est le contraire de l’abus. Dire ‘’Non’’ à son chien quand il se doit est faire en sorte qu’il comprendra les règles de conduite et c’est seulement ainsi qu’on partagera avec lui une longue vie heureuse et harmonieuse.


Il serait temps de comprendre que ce sont les chiens qui n’ont jamais eu cette signification de mauvaise direction qui deviennent désordonnés, mal adaptés, bourrés de troubles de comportement et rempli d’anxiété. Le tout simplement parce qu’il n’y personne pour les pour les diriger, pour leur enseigner les limites à ne pas dépasser, pour combler leur besoin d’avoir un leader qui saura les guider à travers leurs bons coups mais aussi à travers leurs difficultés.

Si on montre la bonne direction, qu’on récompense, qu’on motive et qu’on s’amuse la majorité du temps mais que face à certaines situations on se doit de dire ‘’Non’’, en bout de ligne la balance reste positive. La relation ne sera aucunement entachée, le chien ne sera aucunement brimé et son esprit ne sera aucunement brisé! En fait, lorsque le propriétaire est un bon GPS pour son chien, c’est tout l’inverse qui se passe… la relation est plutôt solidifiée et la symbiose peut enfin opérer! Parce qu’il aura des règles et des limites clarifiées, le chien sera sécurisé et rassuré, et c’est uniquement ainsi son esprit restera et/ou deviendra apaisé et équilibré!


Elisabeth Morel, Spécialiste de la psychologie canine et propriétaire d’Instinct Canin.

Suivez-nous !
Retrouvez-nous !
Contactez-nous !
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Association Alpha Dog C.C.L.R.

Club Cynophile La Rochelle

N°: 06 36 97 58 93
17 000 La Rochelle

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon