• Alpha Dog

Instinct canin - Bon ou mauvais chien? On devrait plutôt dire bon ou mauvais choix!

Mis à jour : 24 janv. 2018

Cet article a été rédigé et appartient à Elizabeth Morel, Spécialiste de la psychologie canine et propriétaire d’Instinct Canin. Nous vous proposons sa lecture car les propos tenus sont adéquation avec nos valeurs et nos méthodes de travail. En aucun cas nous ne nous approprions son travail. Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir la page Facebook d'Instinct Canin.


Lorsqu’on choisit un chien, il faut se dire que cette relation pourrait durer une quinzaine d’année… C’est plus long que plusieurs relations de couple et d’amitié! Par conséquent, mieux vaut essayer de choisir un chien qui sera compatible avec nous!

Évidemment, la dernière chose à faire est de choisir au look, mais malheureusement c’est encore une façon de faire très rependue... Donc puisqu’il manque beaucoup d’éducation à ce sujet, selon moi il est important d’en parler pour entreprendre la sensibilisation.



"La première chose sur laquelle on devrait s’attarder si on veut être en mesure d’avoir une relation et une vie harmonieuse avec notre futur compagnon est que le niveau d’énergie physique du chien doit être inférieur ou égal au nôtre. "



Premièrement, tous le monde prétend qu’il n’y a pas de mauvais chiens, que des mauvais maîtres… Mais ce n’est pas tout à fait juste… Dans ce que je vois dans ma pratique sur le terrain, c’est souvent ni un ni l’autre! Certes, l’éducation et l’environnement auront une influence majeure sur le développement de l’animal. Mais lorsque vient le temps de choisir, trop souvent on oublie la composante biologique du tempérament et ainsi, malgré toutes les bonnes intentions pour combler les besoins du chien et les efforts mis dans les processus de socialisation, d’éducation et d’obéissance, on se retrouve avec des problèmes de comportement. Problèmes qui au fond ne viennent ni du chien, ni de l’humain, mais plutôt de l’incompatibilité entre les deux!


Il faut aussi savoir que chaque chien est différent et il faut bien comprendre que leur tempérament individuel est présent dès la naissance. Le tempérament d’un chien est ce qui influence son niveau d’activité, d’attention, d’anxiété, de timidité, d’irritabilité et d’adaptabilité aux nouvelles situations. Le tempérament a aussi des effets sur le degré de motivation et sur le niveau de sensibilité émotionnel et physique. En d’autres mots, les comportements du chien dépendent en grande partie du tempérament dont il a hérité.


Ceci étant dit, peu importe le format, le sexe et la race, la première chose sur laquelle on devrait s’attarder si on veut être en mesure d’avoir une relation et une vie harmonieuse avec notre futur compagnon est que le niveau d’énergie physique du chien doit être inférieur ou égal au nôtre. Ainsi, on s’assure d’éviter les trop plein d’énergie qui mène aux frustrations et aux tensions. Ensuite, on peut se concentrer sur la personnalité. Certains chiens ont un caractère plus fort, d’autre ont une endurance plus élevée, d’autres sont plus confiants, d’autres sont plus réservés, d’autres sont plus dominants, d’autres sont plus soumis, etc… Et bien que plusieurs aiment penser que tous les chiens sont égaux, en réalité ça ne pourrait pas être plus faux!

Bref, la règle d’or lorsqu’on choisit un compagnon est que l’intensité du chien ne doit JAMAIS être supérieure à celle de l’humain! L’expression populaire dit qu’il n’y a pas de mauvais chien, juste de mauvais maîtres… Mais d’expérience, j’ajouterais qu’il y a surtout des mauvais matches!


Elisabeth Morel, Spécialiste de la psychologie canine et propriétaire d’Instinct Canin


Suivez-nous !
Retrouvez-nous !
Contactez-nous !
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Association Alpha Dog C.C.L.R.

Club Cynophile La Rochelle

N°: 06 36 97 58 93
17 000 La Rochelle

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon